À propos

Le Conseil de sécurité des Nations unies est aujourd’hui, comme il l’était au moment de sa création en 1945, dominé par ses cinq membres permanents, tous dotés du droit de veto.  Depuis cette époque, toutefois, le monde a changé. Et avec ce changement, des appels ont été lancés en faveur d’une réforme du Conseil de sécurité.

Metro UN fournit à des personnalités distinguées une plateforme pour l’expression d’opinions alternatives qui leur permette de faire connaître à la communauté des Nations unies dans son ensemble leur point de vue sur les questions liées au Conseil de sécurité.

Le continent africain abrite le plus grand groupe d’États membres dans la grande famille des Nations unies : 54 sur 193, auxquels se rajoutent deux autres pays jouissant du statut d’observateur. Pourtant, la voix de l’Afrique et les préoccupations du continent dans les affaires de l’ONU sont souvent passées sous silence par les questions débattues au sein du Conseil de sécurité. La mission de Metro UN est de faire entendre la voix de l’Afrique aux Nations unies. Des sociétés de médias de plusieurs pays africains se sont regroupées en un consortium qui publiera une série d’articles (soumis au contrôle éditorial du journal) destinés à faire part, justement, de ces questions et préoccupations africaines.

Il va de soi qu’un certain nombre de questions im-portantes aux yeux de la communauté internationale et du reste du monde, ne parviendront probablement pas aux chambres de débat du Conseil de sécurité, en particulier, et des Nations unies, en général. Mais ces questions pourraient encore avoir un impact sur la sécurité et la situation économique des États membres. Aussi, Metro UN contiendra-t-il également une section épousant des points de vue sur ces questions et sujets.

Metro UN est une publication bimensuelle destinée à la communauté des Nations unies à New York. Une publication sœur, Metro USA, représente le quatrième plus grand groupe de presse aux États-Unis, avec des éditions à Boston, New York et Philadelphie. Ses origines remontent au groupe suédois Metro International Group qui avait été lancé en 1995, le premier journal à feuilles volantes à succès. Au début des années 2000, Metro International Group était l’un des plus grands groupes de presse au monde, avec une diffusion quotidienne de 8,5 millions d’exemplaires dans plus de cent villes et une vingtaine de pays. Depuis le lancement de cette publication et au fil du temps, Metro a acquis un vaste réseau de contacts avec de nombreuses personnalités politiques et gouvernementales de haut niveau dans de nombreux pays.

L’histoire derrière l’initiative Metro remonte là en-core au début des années 2000 : afin de promouvoir la coopération internationale et le développement pacifique, Metro International Group, en partenariat avec des responsables de haut niveau de la Banque mondiale, avait créé un Forum mondial annuel à Rome, auquel avaient participé des représentants de quelque cinquante villes du monde entier. Metro UN représente ce-tte tradition de service public. Metro UN, basé en Suède, est publié en anglais et en français.